GACAA   

sous la direction de Caroline Charmard-Heim, Cédric Meurant, Christophe Testard et Elise Untermaier-Kerléo     
Editeur LexisNexis

À partir d’une méthode de sélection mêlant portée jurisprudentielle intrinsèque et volonté de faire jurisprudence, cet ouvrage rassemble 64 grandes décisions rendues par la cour administrative d’appel de Lyon et les tribunaux de son ressort, commentées par des universitaires et illustrées.
Ce projet a été collectivement porté par des universitaires de Lyon 3 (IEA) et de Clermont Auvergne (CMH), la Cour administrative d'appel et le Barreau de Lyon. Il associe également des étudiants invités à illustrer certaines de ces grandes décisions.

Y figurent des arrêts précurseurs, comme Gomez rendu en 1990 en matière de responsabilité hospitalière ou encore Plan de 1994, concernant la responsabilité du fait des lois. D’autres ont été choisis pour avoir soulevé des questions proprement juridiques et proposé des réponses inédites, suivies ou non par le Conseil d’État. La grandeur s’attache également aux décisions rendues par les juridictions du fond sur des sujets de société, dont la portée est nationale (laïcité, démocratie locale, transferts de compétences de l’État vers les collectivités ou cultures OGM) ou locale (stade de l’Olympique lyonnais, éléphantes du Parc de la Tête d’Or ou contentieux administratif du ski). Ce recueil contient encore des trouvailles remarquables, des décisions importantes mais peu connues. La témérité du juge local s’affiche parfois frontalement et se manifeste par des rébellions ou, plus subtilement, par l’émission de « ballons d’essai » qui tentent de remettre en question une jurisprudence établie du Conseil d’État, comme la série de jugements restée célèbre du tribunal administratif de Lyon qui prit le contrepied de la jurisprudence Intercopie. La nécessité d’une recherche sur la jurisprudence locale trouve ici exposés ses meilleurs arguments, tant il y a de l’audace et de l’inventivité mises au service du droit par les juges du fond.