CAA Lyon, 6ème chambre - N° 17LY02768 - 29 août 2019 - C+

Procédure - Qualité  pour  agir – Représentation  des  personnes morales – Recours subrogatoire des caisses de sécurité sociale (art. L. 376-1 du code de la sécurité sociale) – Recours rejeté en première instance comme irrecevable pour défaut d’habilitation de l’auteur du recours – Caractère régularisable en cas d’appel
Compte tenu, d’une part, du lien qu’établissent les dispositions de l'article L376‑1 du code de la sécurité sociale entre la détermination des droits de la victime et celle des droits de la caisse d’assurance maladie à laquelle elle est affiliée et, d’autre part, de l’obligation qu’elles instituent d’appeler cette caisse dans la cause, en tout état de la procédure, afin de la mettre en mesure de rechercher le remboursement de ses débours par l’auteur de l’accident, l’appel régulièrement formé par la caisse contre un jugement statuant sur la demande présentée par la victime et sur un recours subrogatoire présenté au nom de la caisse rouvre à cette dernière, si elle avait omis de le faire en première instance, la possibilité de justifier que les agents qui ont introduit ce recours étaient dûment habilités à cette fin.
Voir CE, n° 367276, du 15 avril 2015, centre hospitalier d'Hagenau, B