Entretiens ALYODA "Les 30 ans des cours administratives d'appel"
Sous le haut patronage de Mme Nicole Belloubet, garde des sceaux, ministre de la justice
Vendredi 1er décembre 2017 - de 9h à 17h
 
à l'Université Jean Moulin Lyon 3 - Manufacture des tabacs : auditorium Malraux
-- Programme de la journée 
--  bulletin d'inscription

entretiensALYODA

 entete news

 L'Actualité jurisprudentielle
L'essentiel de la jurisprudence récente de la cour administrative d'appel de Lyon

du tribunal administratif de Grenoble
et du
tribunal administratif de Lyon
deux tribunaux administratifs du ressort de la cour administrative d'appel de Lyon

 

Adhérer à l'association 
Campagne d'adhésion 2017 

Dernière Revue de jurisprudence
Rev.jurisp.ALYODA 2017 n°3

 
L'Actualité jurisprudentielle
vous est présentée ci-dessous

Les articles sont ensuite déplacés
dans les
Menus et Sous-Menus à Gauche,
lorsqu'ils sont enrichis de conclusions
de rapporteurs publics
et de notes d'universitaires et d'avocats

 

 

Une convention de coopération décentralisée au sens des  articles L1115-1 et L1115-5  du code général des collectivités territoriales CGCT peut être signée par plusieurs personnes, publiques ou privées, françaises ou étrangères. 
Un partenariat peut être conclu entre une collectivité territoriale française et une autorité locale étrangère en vue de la restauration d'un édifice cultuel  en Algérie : 
1) Caractère de convention de coopération décentralisée (article L1115-1 du CGCT) en l'espèce 
2) Pas de méconnaissance de la loi du 9 décembre 1905 en l'espèce.



Le Conseil d’Etat a, par décision N° 385929 du 10 février 2016, rejété le pourvoi en cassation de M.X., dirigé contre l'arrêt rendu par la Cour administrative d'appel de Lyon le 22 juillet 2014 sous le N° 14LY00113 et a jugé que la décision par laquelle le directeur du centre pénitentaire de Saint Quentin Fallavier a refusé de distribuer régulièrement des menus composés de viande halal aux personnes détenues de confession musulmane, ne méconnaît ni le principe d'égalité ni les stipulations de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

La Cour administrative d'appel de Lyon se prononcera à nouveau sur la légalité de l’ensemble des arrêtés liés aux procédures d’expropriation et de la déclaration d’intérêt général du projet d’aménagement des trois stations existantes de la ligne T3 - audience prévue en 2016